Robin des Toits - Tarn

Presse et médias

Comuniqué de presse paru dans le Tarn Libre dans la rubrique "le courrier des lecteurs "le vendredi 6 juin 2008


b[Les antennes de téléphonie mobile dépassent la norme ]b

Un expert du CRIIREM (Centre de Recherche et d'Informations Indépendant sur les Rayonne-ments Electro-Magnétiques) a effectué des mesures de champs électromagnétiques des antennes de téléphonie mobile sur plusieurs sites à Albi. Sur la parking de la Résidence Valmy, située 21 Bd. Valmy par exemple, les opéra-teurs ne respectent pas le seuil d'exposition maximal de 3 V/M. (décret-1278 du 18 octobre 2006.)

Les conséquences vont des per-turbations sur les appareils élec-triques et électroniques (stimulateur cardiaque, appareils auditifs etc.) aux risques sur la santé des riverains comme le prouvent les études non dépendantes (500 études recensées dans le dernier rapport international récapitulatif). Pour tous ceux qui vont entendre dire par les opérateurs que les terminaux de télécommunication sont exclus de la règle des 3 V/m, sachez que les émetteurs d'ondes radioélectrique ne sont pas des terminaux de télécommunication et sont parfaitement impliqués par la norme sus-nommée.

Plus grave encore la couverture des zones blanches concernant le haut débit avec un système de transmission par ondes hertziennes va exposer à son tour la population à des ondes du même type que celles de la téléphonie mobile. Il faut savoir que la transmission du haut débit par réseau de fibre optique est non seulement plus fiable et d'un niveau technique nettement supérieur, mais aussi qu'elle respecte l'exposition des riverains.

Les élus interpellés

Bien sûr le réseau fibre optique est plus cher, vous serez donc traité différemment selon la technique de transmission et vous ferez réaliser des économies en vous exposant à des rayonne-ments d'ondes pulsées qui ne sont pas du même type que celles de la radio ou de la télévision, comme on veut parfois vous le faire croire.
Si l'on peut comprendre l'enthousiasme des élus de permettre à chacun d'accéder au haut débit, on peut regretter qu'ils aient choisi de le faire au rabais et sans tenir comptes des risques d'exposition.

L'association Robin des Toits Tarn, demande depuis longtemps que le Conseil général ou la Ville d'Albi lui permettent de se doter d'appareils de contrôle.

Tous les riverains d'antennes relais de téléphonie mobile, WIFI, WIMAX, UMTS sont exposés, parfois le tout cumulé sur le même pylône pour moins de frais et plus de bénéfice. Il est illusoire de croire que les opérateurs qui font eux-mêmes les mesures se mettent en difficulté en donnant des résultats défavorables.

Depuis le déploiement du système KIWI nous comprenons mieux le silence des élus pour lesquels la sauvegarde de la santé publique devrait être la règle d'or, c'est-à-dire la priorité absolue.
Sites où vous informer:
www.criirem.org
www.robin-destoits.org - association Robin des Toits Tarn Tel: 0563401189.



Jean-Claude Gironde
Rédigé par Jean-Claude Gironde le 22 Juin 2008 à 19:53